Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les activités de l'association Histoire et patrimoine du pays de Sainte-Hermine


Conférence:Edouard Grimaux, un grand savant.

Publié par Histoire et Patrimoine du Canton de Sainte Hermine sur 10 Mars 2014, 09:11am

Catégories : #Conférences


 

La Libre Pensée de Vendée invite à une conférence publique avec débat :
Edouard Grimaux, un grand savant.

Début octobre 1906, Le Socialiste de l’Ouest, publié à Niort, signale la visite en Vendée de Georges Clemenceau, ministre de l’Intérieur. Il précise qu’il a fait une courte halte à Sainte-Hermine, où il a rendu hommage  « à notre vaillant compatriote, le Professeur Grimaux, une des victimes du procès de Rennes ».
    Qui est ce Professeur Edouard Grimaux, trop injustement oublié aujourd’hui ?

Né à Rochefort en 1835, élevé dans les principes de la Révolution Française, Edouard Grimaux s’oriente vers des études de pharmacie. Il épouse Léontine Boutet, d’une famille protestante de Sainte-Hermine où il est pharmacien pendant plusieurs années. Poursuivant des études de chimie, il va à Paris, et enseigne notamment à l’Institut  Agronomique, à la Faculté de Médecine, à la Sorbonne et à l’Ecole Polytechnique où il révolutionne l’enseignement de la chimie en introduisant la notation atomique dans les programmes.  Ses talents pédagogiques sont exceptionnels, il est considéré par ses pairs comme un grand savant, et est en relation avec les plus grandes autorités scientifiques de son temps. Il fut président de la Société Chimique de Paris, et membre de l’Académie des Sciences.
Edouard Grimaux s’est toujours déclaré libre penseur, républicain, patriote. Franc-maçon, ami de Georges Clemenceau, il est cependant assez représentatif de la bourgeoisie libérale de l’époque, très influente au début de la IIIéme République, qui prépare les lois de Jules Ferry et celle de 1905.
 Esprit libre et rebelle, épris de justice, n’écoutant que sa conscience, il dépose en faveur de Zola au procès de ce dernier, qui soutient  Dreyfus (« J’accuse ! »). Sa radiation de Polytechnique en sera la sanction. Il est co-fondateur de la Ligue de Défense des Droits de l’Homme, en 1898, présidée par  Ludovic Trarieux. Il en est le vice-président.
Il demeure une figure de l’intellectuel engagé, «  un soldat de justice  », «  l'un des plus éloquents interprètes de la conscience morale de la France  » dit dans son discours le Général Picquart, devenu ministre du gouvernement de Clemenceau, pour l’inauguration du monument  qui lui est consacré à Rochefort (1907).
La rigueur du raisonnement exigée par ce savant chimiste, la puissance de sa pensée comme tant d’autres savants de cette époque qui ont élaboré la science moderne en lui donnant des outils essentiels, son intérêt pour l’histoire de la Chimie avec sa biographie de Lavoisier, son engagement pour la Vérité en font un personnage particulièrement attachant. Et son actualité n’en est que plus passionnante !

La Fédération de Vendée de la Libre Pensée a demandé à madame Josette Fournier de présenter cette personnalité extrêmement  riche dans tous ses aspects.


Le 31 mars 2014 à 18 h 30
BÂTIMENT C  - SALLE C 007 de l’IUT de La Roche-sur-Yon
campus de la Courtaisière.

Entrée libre et gratuite

Madame Josette Fournier est professeur retraitée de l’Université. Elle a enseigné la Chimie notamment à l’IUT d’Angers. Elle s’intéresse à l’histoire des sciences. En 2012 une conférence sur Edouard Grimaux à Sainte-Hermine a donné lieu à une brochure tout à fait remarquable*.
L’IUT de La Roche –sur-Yon a bien voulu accueillir cette conférence.


* « Edouard Grimaux, un grand savant vendéen », publiée par Les Amis du temple protestant de Sainte-Hermine et l’Association Histoire et patrimoine du canton de Sainte-Hermine.


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents